le YOGA ET SON EFFET POSITIF

sur la prévention des risques de santé

 

Les effets cardiovasculaires de la respiration lente

BRS est une mesure de la capacité du cœur à modifier efficacement et à réguler la pression artérielle conformément aux exigences d'une situation donnée.

 

La respiration lente augmente la sensibilité baroréflexe cardiaque-vagale (BRS), améliore la saturation en oxygène, abaisse la tension artérielle et réduit l'anxiété.

Ujjayi pranayama : la respiration pour entrainer notre coeur

"Ujjayi baisse fortement le cadence cardiaque - environ de 10-20 battements. Nous avons testé : la première série d’Ashtanga (Ashtanga yoga) sans ujjayi - 150 battements/min, la même chose avec ujjayi - pas plus de 130 battements/min. Cela permet transporter des charges physiques plus facilement » - a déclaré le professeur de l’école ...

Le Yoga pour la reduction du risque de syndrome métabolique.

34% des adultes américains ont le syndrome métabolique (METs), définie par un groupe de facteurs de risque incluant : la résistance à l’insuline, l'hypertension, et l’obésité. Les principales causes du METs sont dues aux comportements liés à la santé, tels que les régimes malsains.

Yoga et l'insuffisance rénale 

L’utilisation de la thérapie du yoga pour le traitement de l'insuffisance rénale chronique a démontré son efficacité, comme une méthode qui peut améliorer la qualité de vie des patients, dans certains cas pratiques.

 

En outre, il existe des études sur des groupes, confirmant l'impact positif du yoga sur la condition des patients avec une pathologie grave de la néphrologie ...

Nadi Shodhana Pranayama

Le but de cette étude est d'évaluer l'effet de Nadi shodhana pranayama (NSP) au niveau de l'hémoglobine (Hb) chez les patients âgés de 20-40 ans.

 

Un groupe de 40 personnes: 20 hommes et 20 femmes qui ont été sélectionnés d'un groupe de l'ashram "Shantikundzh" "Art de Vivre" (Shantikundzh, Haridwar) en Novembre 2003, de façon aléatoire. 


Les valeurs de l’hémoglobine ont été mesurées avant et après les études (dont la durée a été de 30 jours) utilisant l’hémoglobinomètre de Sahli. On observe un écart significatif de ...

L’influence de la pratique du yoga sur la glycémie dans le cas de diabète II 

Soixante patients souffrant de Diabète 2, et 20 personnes en bonne santé ont subi une étude scientifique pendant 3 mois. L'effet du yoga a été étudié sur des paramètres tels que le poids, le niveau de cholestérol, la glycémie et la fructosamine sérique.

Yoga et la production de l'hormone de croissance. 

Le vieillissement est associé à une diminution progressive de l'activité de toutes les fonctions physiologiques de la personne. L’hormone humaine de croissance joue un rôle fondamental dans la régéneration de presque tous les tissus du corps et influe sur le métabolisme.


L’âge,  la constitution et la forme physique de l'individu ont une influence sur la sécrétion de l'hormone de croissance, laquelle augmente par la pratique de l’activité physique. 

 

Le but de cette étude est de déterminer l'effet des techniques de Hatha Yoga spécialement sélectionnées, sur la production de l'hormone de croissancedans les groupes d'âge moyen...

Changement dans les paramètres de flux de sang dans les asanas inversées. 

Des positions Inversées du corps sont largement utilisées dans la culture physique médicale, en yogathérapie, et dans la pratique du yoga dans des groupes. Les postures inversées ont un effet sur les différents systèmes du corps :
 

  • l'impact de la traction sur la colonne vertébrale

  • augmentation de l'écoulement veineux des membres inférieurs et des organes pelviens

  • diminution de la pression sanguine

  • le drainage postural, et d'autres effets.
     

L’ étude de l'effet des postures inversées sur les divers systèmes de corps est nécessaire pour ...

 La masse musculaire et le profil lipidique chez les pratiquants du Yoga.

La masse musculaire du corps et le profil lipidique de 20 personnes en bonne santé ont été étudiés pendant 3 mois.

La pratique du yoga quotidienne comprenait des asanas, la pranayama et la méditation pendant 1 heure et 15 minutes au total.

Les résultats ont démontré une diminution significative du cholestérol total (TC), des lipoprotéines de faible densité LDL et de très faible densité (VLDL), et en même temps - une augmentation significative du niveau des lipoprotéines de haute densité (HDL), et le rapport du HDL à TC (cholestérol total).

La masse musculaire a aussi considérablement augmenté ...

Yoga et la migraine : un examen des données scientifiques

.Actuellement la migraine, en vertu de sa nature héréditaire et de sa pathogenèse complexe, est une maladie incurable, dans la plupart des cas. Cependant, la médecine moderne et la pharmacologie étudient constamment les mécanismes de ce problème, en essayant de trouver des nouvelles méthodes de soulagement.

Malgré le fait que la migraine est une maladie bénigne, elle peut avoir un impact négatif sur la qualité de vie, et sur l'économie mondiale qui subit de ce fait d'énormes pertes. 

Selon les statistiques, la migraine touche environ 14% de la population; selon l'OMS, pour les femmes la migraine occupe la 12ème place, et pour les hommes la 19ème, dans la liste des maladies qui ont le plus d'influence sur la santé humaine.

Please reload

  • YouTube
  • Instagram
  • LinkedIn Social Icône